Professeurs

Soazic MÜLLER

Lieux

Lamballe
Pléneuf-Val-André

Horaires de cours

à convenir en début d'année scolaire

Tarifs

Selon tarifs annuels

La harpe celtique




Histoire de la harpe celtique :

La harpe celtique est un instrument de musique ancien répandu en Irlande (cláirseach), en Écosse, au Pays de Galles (telyn) et en Bretagne (telenn) pour accompagner la musique celtique. Elle jouit d'un regain de popularité assez récent en Bretagne, depuis les années 50. Plus petite que la harpe de concert, elle est plus maniable. Elle possède un répertoire propre né de l'époque où elle était l'instrument des musiciens ambulants.

En Irlande entre le XIIe et le XVe siècle, les personnes aveugles qui ne pouvaient pas participer aux travaux habituels étaient alors dirigés vers le filage de la paille pour rempaillage de chaises ou bien on leur enseignait la harpe. Les aveugles furent nombreux parmi les harpistes de l'époque et souvent de très bon joueurs et compositeurs, leurs sens du toucher et de l'ouïe étant très développés. Le compositeur O'Carolan était lui-même aveugle. De ce fait beaucoup d'œuvres ne furent transmises que par oral et un très grand nombre d'entre-elles ont aujourd'hui disparu.

La famille de la harpe celtique :

Seuls trois exemplaires de harpes celtiques anciennes (appelées aussi "harpes gaéliques") nous sont parvenues : la harpe dite de Brian Boru, exposée au Trinity College de Dublin, la harpe de la Reine Marie et la harpe de Lamont, ces deux dernières étant conservées en Écosse, au National Museum d’Édimbourg.

 

 
 

Ecole de Musiques et de Danse du Penthièvre
Espace des Olympiades 22400 Lamballe - Côtes d'Armor
Tél : 02 96 50 94 75

Creation site internet Cotes d'Armor

Andel, Bréhand, Coëtmieux, Erquy, Hénansal, La Bouillie, La Malhoure, Lamballe, Landéhen, Meslin, Morieux, Noyal, Penguily,
Planguenoual, Pleneuf-Val-André, Plurien, Pommeret, Quintenic, Saint Alban, Saint Glen, Saint Rieul, Saint Trimoël, Trebry