Professeur

Gilles RIVIERE

Lieux

Lamballe
Pléneuf Val André

Horaires de cours

à convenir en début d'année scolaire

Tarifs

selon tarifs annuels

 

Une contrebasse.


En Italie, lors de la Renaissance, deux nouvelles familles d’instruments apparurent. Les violes furent la première. La seconde, au siècle suivant, celle des violons. Des musiques furent composées par les deux sortes d’instruments. La famille des violons, au son plus riche et plus puissant, triompha des violes, à l’exception de la plus grande et la plus grave, la viole de gambe, encore utilisée de nos jours.
En étudiant l’origine de la famille des violes, il semble que la contrebasse fut élaborée dans les ateliers des luthiers des régions venato-lombard de l’Italie au début du 17ème siècle. Gasparo Da Salo (1540-1609), est en particulier traditionnellement cité comme étant l’inventeur de la contrebasse. La taille, la forme, le nombre de cordes (de trois à cinq), et l’accord de la contrebasse variaient d’un pays à l’autre, et étaient sujets à de nombreuses expérimentations.
Des frettes en boyaux étaient souvent posées sur la touche de l’instrument, espacées de demis tons, comme pour la guitare.
Ce n’est pas avant le milieu du 18ème siècle que la contrebasse fut définitivement adoptée à la Cour et dans les orchestres d’opéra en Europe.
Les premiers concertos pour contrebasse furent composés durant la seconde moitié du 18ème siècle à Vienne où fleurissait une école de virtuoses de la contrebasse : Haydn, Mozart, Dittersdorf et Vanhal furent parmi les compositeurs qui écrivirent quelques trente oeuvres pour contrebasse solo durant cette période.
Comme le piano et le violon, la contrebasse eut au 19ème siècle ses virtuoses de légendes :
• Domenico Dragonetti (1763-1846) passa la plus grande partie de sa carrière à Londres. De réputation internationale, il exerça une grande influence sur l’art de la contrebasse en Angleterre.
• Giovanni Bottesini (1821-1889), surnommé le « Paganini de la contrebasse » et voyageant en Europe au continent Américain fut réellement une célébrité internationale.
La création de conservatoire en Europe et l’apparition de méthodes sur l’enseignement de la contrebasse durant le 19ème siècle concoururent à une uniformisation de la pratique du jeu et au perfectionnement de la technique instrumentale. La tenue de l’archet peut être main sur la baguette, (dit archet français), ou main sous la baguette, (désigné comme archet allemand originaire de ce pays). Les cordes sont mises en vibration :
soit par un archet/ Arco,
soit par les doigts en les pinçant/Pizzicato
En plus de sa place dans l’orchestre symphonique classique, la contrebasse au 20ème siècle acquit un gain d’extrême importance en tant qu’instrument de jazz.
Elle trouve aujourd’hui sa place dans quasiment toutes les formes d’expression musicale et même si ses dimensions continuent à étonner elle sait se faire désirer dans énormément de contextes .
Le corps sonore de la contrebasse permet de laisser libre cours à l’imagination. Des percussions aux suggestions « figuratives » mouettes, corne de brume, le vent les compositeurs contemporains continuent l’exploration et la mise en forme de ses « ressources » étendant ainsi le répertoire de l’instrument vers d’insoupçonnés horizons !
Dès l’âge de 6/7 ans,il est possible de commencer l’apprentissage de la contrebasse sur des instruments de taille proportionnelle adaptée (du 1/16 ème au 4/4). L’accent est mis sur le plaisir du geste et du son en situation. S’adaptant aux souhaits et possibilités de chacun la démarche vise au plus près épanouissement personnel et pratique collective dans l’appréciation collégiale des « progrès techniques ».
Soyez néanmoins prévenus : une fois découvertes ses graves vibrations, proche est la dépendance !!!

 
 

Ecole de Musiques et de Danse du Penthièvre
Espace des Olympiades 22400 Lamballe - Côtes d'Armor
Tél : 02 96 50 94 75

Creation site internet Cotes d'Armor

Andel, Bréhand, Coëtmieux, Erquy, Hénansal, La Bouillie, La Malhoure, Lamballe, Landéhen, Meslin, Morieux, Noyal, Penguily,
Planguenoual, Pleneuf-Val-André, Plurien, Pommeret, Quintenic, Saint Alban, Saint Glen, Saint Rieul, Saint Trimoël, Trebry